Course de Cote de Moissac Ste Thécle 2010
Pascal CAMPI dicte sa loi
Pour cette 27e édition de la Course de Côte de Moissac - Sainte Thècle, avant dernier rendez-vous comptant pour le Championnat Régional de la ligue Midi-Pyrénées, les organisateurs enregistraient une forte baisse du nombre de partants, puisque ceux-ci n'étaient que 58 à en découdre sur les pentes de Sainte-Thècle.
Cependant, les principaux animateurs étaient de la partie, ce qui annonšait de belles bagarres, et un spectacle de qualité tout au long de la journée.
 
Leader des essais en 47.645s, l'habitué de l'épreuve Pascal Campi annonce la couleur aux commandes de son Osella PA 20 S, engagée en C3.2.
La menace vient du Girondin Fabrice Gallo (Dallara F 392) DE.3, son dauphin, mais également du redoutable Bernard Airieau sur sa Norma M20 CN.2.
Robert Barrière (GB Concept) DE.1 occupe la 4e position tandis qu'Ervé Barret (Martini MK 76) s'adjuge le 5e chrono, face à la Scora Type II de Joël Cazalens, qui par la même occasion pointe en tête du Groupe FC, talonné par Jean-Jacques Respaud (Matra Bagherra) FC.3, 7e temps scratch.
Dès les essais, Charles Tarroux (BMW M3 E36) a la main mise sur le Groupe N par le biais d'un 8e temps, tandis que Claude Delbourg semble avoir résolu les soucis d'ordre mécanique rencontrés lors des épreuves précédentes puisqu'il place son magnifique Simca 1200 S au 9e rang du classement des essais, et sur le podium provisoire du Groupe FC. Mais c'est sans compter sur Alexis Monziols (Simca Rallye 3) FC.1, qui figure à la 10e place et constitue une menace directe pour le premier cité.

Lors de la première manche de course, sous un temps estival, Fabrice Gallo réplique et s'installe en tête, suivi de Bernard Airieau et Pascal Campi. Robert Barrière maintient sa position des essais, c'est-à-dire le 4e temps scratch, tandis que Joël Cazalens frappe fort en s'adjugeant le 5e temps ce qui le propulse en tête du Groupe FC, malgré les assauts de Respaud, 7e. Entre eux deux s'intercale la Martini de Barret, tandis que Tarroux est imbattable en Groupe N.
Jean-Paul Caillaba fait quant à lui parler la puissance de son Bango BRC, en se classant 9e, tandis que l'attaque d'Alexis Monziols paye puisqu'il parvient à se hisser sur la 3e marche provisoire du podium en Groupe FC, et rentre dans le Top 10 au Général.
En revanche, Benoit Fourquet (Bango BRC) renonce, sur ennuis mécaniques.
 
Gallo s'affirme de nouveau dans la deuxième manche où il claque le meilleur temps, devant Campi et Airieau. La troisième manche s'annonce palpitante.
En effet, Pascal Campi part fort et signe le meilleur temps. Il accroche ainsi une nouvelle victoire à son riche palmarès. 2e, Gallo n'en démérite pas moins, ayant dominé de la tête et des épaules les deux premières manches, alors que Bernard Airieau monte sur la troisième marche du podium. Robert Barrière ne pouvant aller chercher les trois hommes de tête, il se console avec une très belle 4e place finale ainsi que la deuxième place de Groupe. Le vainqueur du Groupe FC, Joël Cazalens, se hisse à la 5e position finale, et signe un nouveau succès de groupe. Il damne le pion à Ervé Barret, 6e, tandis que Respaud réalise une belle performance en se classant 7e au général et deuxième de Groupe.
8e au classement général, Charles Tarroux n'a pas eu de mal à s'imposer en Groupe N, tout en réalisant une superbe performance comme à l'accoutumée. Jean-Paul Caillaba n' a pas non plus ménagé ses efforts pour figurer à la 9e place, et remporte par la même occasion la victoire de classe en CM; devant le 10e au général, Alexis Monziols, dont le déplacement de la Lozère s'est avéré payant puisqu'il monte sur le podium de Groupe, et remporte la couronne dans la petite classe du Groupe FC.
En F2000, Samuel Durassier, habitué des routes du Championnat de France de la Montagne, décroche la timbale aux commandes de sa redoutable Citroën Saxo VTS (F2.2), équipée depuis cette saison d'une boite séquentielle. 12e, Claude Delbourg manque la troisième place de Groupe au profit de Monziols, mais se console avec la victoire de classe en FC.2.
En Groupe A, Ronald Garces (Renault Clio Cup) A3, 14e au classement général, a relégué les puissantes Ford Escort Cosworth de Gérard Airieau et Ford Sierra Cosworth de Bernard Dupuy aux 2e et 3e places respectives; tandis que le deuxième membre de la famille Monziols, en l'occurence Cédric, en double-monte sur le Jema 630 GT (CM) de Thierry Berger, en termine 14e , devant le Fior F99 (C3.2) de Didier Gimenez.
Au sein du Groupe F2000, derrière l'intouchable Samuel Durassier, Jean-Pierre Courtinat (Alpine A110) F2.1 réalise la bonne opération en se classant 2e, après avoir été trahit par la mécanique lors de la récente Course de Côte de Saint-Antonin-Noble-Val. Sur ses terres, Guillaume Gladine a fait parler la poudre aux commandes de la belle Renault Clio RS F2.3 louée à Cédric Teisseyre, en montant sur le podium de groupe.
 
En Groupe A, si la A4 est la propriété de Gérard Airieau et la A3 celle du vainqueur de Groupe, Ronald Garces, Frédéric Dutoya affiche la victoire en A2.
De même en Groupe N, où le second, Alain Elichabe (Renault Clio RS), remporte par la même occasion la N3, et le 3e, Joël Valette (Honda Civic), la N2.
 
Dans la Coupe des Dames, Valérie Tirbois était seule, aux commandes de sa Peugeot 205 GTI F2.2, et remporte donc logiquement la palme, malgré avoir été handicapée par des problèmes d'ordre mécanique l'empechant de prendre part à la 3e montée de course.
Bravo à tous les pilotes pour leur prestation et le spectacle fourni !
En particulier merci a Frederic Dutoya et à Charles Tarroux pour leur grande sympathie,mais également à Alexis Monziols et Rémi Moulia pour leur accessibilité.
 
Les PHOTOS sont dans la Rubrique : "PHOTOS 2010"
 
Prochain Rendez-Vous : le Rallye National de Bonaguil (47) et le Rallye Régional des 100 Vallées (12), le week-end prochain des 11 et 12 Septembre.
 
PQ47 et The_white31.