Rallye de St Sornin Leulac 2010
RAGEAU intouchable...
Pour cette nouvelle édition du Rallye Régional de Saint-Sornin-Leulac-Châteauponsac-Bessines, ce dernier a tenu toutes ses promesses. En effet, avec 87 concurrents au départ, la quantité était au rendez-vous, au moment où la majorité des Rallyes connaissent une baisse dans leur nombre de partants.
Outre la quantité, la qualité était également de rigueur, puisque les forces en présence étaient nombreuses, et les places sur le podium s'annonšaient chères. Second l'an passé, Philippe Rageau (Renault Mégane Maxi) F2000 a dominé l'épreuve de bout en bout sans que rien ni personne ne vienne entraver sa marche en avant.
 
En effet, ce dernier lance les hostilités dès l'entame du Rallye avec l'ES 1 où il devance de 2.5s son compère Thierry Boisdron (Renault Mégane) F214. Redoutable aux commandes de sa Peugeot 306 XSI F214, William Faucher s'adjuge le 3e temps à 13.9s. Il précède le Charentais Paul Paillé, qui exploite au mieux sa magnifique Fiat Punto Kit Car A6K. Jean-Pierre Lejeune est également parti très fort puisqu'il pointe le museau de sa BMW 318 Compact F214 au 5e rang du classement, alors que Laurent Berthomier place sa Renault Clio Williams F214 à la 6e position. En tête du Groupe N, Pierre-Alexandre Gauvin occupe la 7e place avec sa Ford Escort Cosworth. L'acrobate Richard Duranton démontre une nouvelle fois l'étendue de son talent, il se classe 8e avec sa petite Peugeot 106 S16 A6 et 2e du Groupe A, devanšant la Seat Ibiza Kit Car de Bernard Masset, en tête de la A7K. Quant à Sébastien Champeau (Peugeot 306 S16) F214, il pointe à une honorable 10e place scratch.
Dommage pour Jean-Michel Compagnon qui abandonne, un sérieux candidat à la victoire en F212 avec sa Peugeot 106 S16 F212.
Au cours de l'ES 2, le principal adversaire de Rageau pour le gain de la victoire finale, Boisdron, se retire suite à une sortie de route sans gravité. Pendant ce temps, Rageau creuse un écart substantiel, puisque son dauphin, Faucher est à 28.1s dans ce secteur chronométré. Paul Paillé est propulsé sur le podium avec le 3e temps scratch. Lejeune réalise le 4e temps devant Berthomier et Gauvin. Duranton s'accroche avec le 7e chrono. Masset conclut la 1ère étape du Samedi par un 8e temps et rentre dans le Top 10 au général. A l'attaque, Nicolas Hernandez (Renault Clio RS) F214 signe le 9e temps, devant Romain Longé (Peugeot 206 S16), leader provisoire de la F213.
En revanche, le retour aux affaires avec une belle Ford Escort Cosworth Gr.A de Yannick Frelaut s'achève prématurément puisque ce dernier manque à l'appel à l'issue de l'ES 2, tout comme les débuts de Kévin Jagot avec sa nouvelle monture : une superbe Peugeot 106 F213 voies larges, sur ennuis mécaniques.
 
Le dimanche matin, deux spéciales plutôt rapides sont à disputer deux fois chacune. A ce petit jeu, Rageau confirme ses exploits de la veille. En effet, dès la première boucle, il maintient la dragée haute face à Faucher et Paillé. Cependant, ces derniers ne lâche rien. Lejeune reste lui aussi solidement attaché à la 4e place au général, et Berthomier confirme sa 5e position. A noter l'abandon de Patrice Chaussat (Citroën Saxo) F213.
La dernière boucle ne sera qu'une "formalité" pour le pilote à la Mégane qui s'impose ici avec une avance de 38.1 secondes sur un William Faucher visiblement en pleine forme, dont la Peugeot 306 s'est avérée redoutable sur ces routes. Après des déboires mécaniques sur les Rallyes précédents, Paul Paillé regoûte à la joie du podium puisqu'il monte sur la dernière marche et remporte les lauriers en Groupe A.
Jean-Pierre Lejeune peut également être satisfait puisqu'il hisse sa vaillante BMW 318 Compact à la 4e place au général et au 3e rang du Groupe F2000. Enorme performance également pour Laurent Berthomier, dont les rares apparitions se révèlent être à chaque fois bénéfiques, il s'adjuge ici la 5e place.
Pour son retour avec la 206 après sa sortie de route au Rallye de la Vienne en début de saison, Romain Longé n'a pas fait de la dentelle, en effet, après une superbe remontée au classement le dimanche, il cueille la sixième place finale, ainsi que la victoire de classe en F213.
7e, Pierre-Alexandre Gauvin remporte le Groupe N aux commandes de son Escort Cosworth, tandis que l'impressionnant Nicolas Hernandez termine 8e.
Sur sa superbe Renault Clio Kit Car FA7K aux couleurs Diac, le Francilien Jean-Philippe Blondel hérite de la 9e position et remporte la classe A7K, ainsi que la deuxième place de Groupe, juste devant son adversaire de classe, Bernard Masset, qui rentre dans le Top 10, mais finit 2e de la A7K.
La superbe lutte entre Laurent Borderie et Eric Sauteur pour le gain de la N3, tous deux sur Renault Clio Ragnotti, a tourné à l'avantage du premier cité qui finit 11e, tandis que Sauteur le suit à la 12e place. Ce dernier se console avec la 2e place de classe et un podium de Groupe.
Pour son deuxième Rallye de la saison, le déplacement depuis la Région Midi-Pyrénées a été payant pour Cyril Cassou-Leins aux commandes de sa vénérable Volkswagen Golf GTI F213, puisqu'il rentre en parc fermé à la 13e position et 2e de classe, derrière l'intouchable Longé.
14e, Jérôme Joussely (Renault Clio R3) s'impose en Groupe R, sans réelle concurrence puisque Arnaud Cadon (Citroën C2 R2) est parti à la faute dès l'ES 1, et Marc Mousseau, sur la Renault Clio R3 du Team GBI.com termine beaucoup plus loin au classement, ce dernier retrouvant ses marques après sa sortie au Rallye du Pays de Saint Yrieix 2009.
Bonne opération également pour Sébastien Germain (Renault Clio Ragnotti) qui monte sur le podium de classe en N3 et finit 15e, tandis que Joffrey Lixon, grâce à une superbe attaque, montre qu'une Renault 5 GT Turbo FN4 bien menée peut encore bousculer la hiérarchie, il finit 16e, et 2e de classe.
Dommage pour Richard Duranton qui figurait dans le Top 10 à l'issue de la première étape; il écope d'une pénalité qui le fait basculer à la 17e place scratch, mais remporte tout de même la classe A6.
Pour un retour à la compétition, Bruno Brun (Renault Clio RS) termine quant à lui à une honorable 18e place, devant la performante Citroën ZX F214 de Christian Barret. Gilles Hernandez, sur sa Peugeot 207 RC clôture le Top 20 et termine deuxième du Groupe R.
En Groupe GT, Fabien Chabante, qui disposait pour l'occasion de la BMW Z3 M de Sergio Faucher, remporte la couronne devant Gérard Marie (BMW 135 I) GT10.
Didier Barrias a lui aussi fait parler la poudre avec sa magnifique Peugeot 106 S16 voies larges, il remporte la classe F212, tandis que Bruno Rougier (Peugeot 106 S16), l'imite en N2.
Dans la plus petite cylindrée du Groupe N, André Auger (Peugeot 106 Rallye) FN1 marque son empreinte en signant une nouvelle victoire de classe, tout comme Doryan Chollet (Peugeot 106 XSI) en A5.
Toujours en Groupe A, Bruno Lajat (Peugeot 206 RC) A7 ayant écopé d'une pénalité de plus d'une minute, et suite au retrait notamment de Jean-Louis Fleurot (Citroën ZX 16V), Laurent Lepinoux impose sa Renault Clio Williams en A7.
Ce sont en tout 70 équipages qui rejoindront le parc fermé final.

 
Bravo à tous les équipages pour le spectacle fourni !
 
Les PHOTOS sont visibles dans la Rubrique : "PHOTOS 2010"
 
Prochain rendez-vous : le Rallye du Rouergue-Aveyron-Midi-Pyrénées (12), 4e manche du Championnat de France des Rallyes.
 
PQ47.